Quelles motorisations de portail se fermet automatiquement ?

La motorisation de portail est l’un des équipements domotiques le plus en vogue. En effet, de plus en plus de propriétés en sont aujourd’hui équipées. De plus, il existe différents types d’automatismes adaptés pour un portail battant comme pour un portail coulissant. Quelles sont alors les motorisations permettant au portail de s’ouvrir et de se fermer automatiquement ?

Le fonctionnement et les avantages d’une motorisation de portail

Un système de motorisation de portail est constitué de plusieurs éléments permettant son bon fonctionnement. L’automatisme est notamment équipé d’une carte électronique, d’un moteur, d’un récepteur et d’une télécommande de portail. Donc, lorsqu’on appuie sur le dispositif de contrôle, un message est envoyé et reçu par le récepteur. Ce dernier envoie ensuite les informations vers la logique de commande et celle-ci les analyses pour les transformer en action via le moteur.

La motorisation permet de contrôler l’ouverture et la fermeture du portail automatiquement. Cela promet de très nombreux avantages. Tout d’abord, il n’est plus nécessaire de pousser le portail lorsqu’on doit rentrer ou sortir. Il n’est même plus indispensable de sortir du véhicule puisqu’une simple pression sur un bouton de la télécommande suffit. La pluie et les autres mauvais temps ne représentent plus aucun problème. L’automatisme permet aussi de gagner du temps et augmente la longévité du portail. Enfin, un portail automatique est plus sécuritaire qu’un portail manuel. Pour cause, son ouverture ne peut se faire qu’avec le dispositif de commande.

Pour bien choisir un automatisme adapté à son portail, il faut penser à quelques critères. En effet, il est important de considérer, le poids et la dimension des vantaux. Pour cause, certains moteurs conviennent aux portails massifs tandis que d’autres ont été conçus pour des portails légers. Il faut également prendre en compte la résistance du matériau. Par exemple, l’automatisme à vérin est conseillé pour les portails solides. Enfin, s’il s’agit d’un portail battant, il ne faut pas oublier de considérer son sens d’ouverture.

Quelles sont les différentes motorisations de portail ?

Il existe effectivement différents types d’automatisme de portail. Voyons d’abord les moteurs pour une ouverture battante et nous verrons ensuite les motorisations pour un portail coulissant.

La motorisation à bras articulés est un système fonctionnant comme les bras humains. Elle est puissante et les moteurs se fixent tout simplement sur chaque vantail. Cependant, elle est un peu bruyante et encombrante.

La motorisation à vérins fonctionne à l’aide d’un piston. Ce type de moteur est conseillé pour les portails solides, lourds et de grande dimension. Les vérins exercent effectivement une forte pression au niveau des gonds.

La motorisation enterrée quant à elle s’installe sous chaque pilier du portail. Elle est performante et ne demande que très peu d’entretien. De plus, ce système permet de profiter pleinement de l’esthétique du portail, le moteur est invisible de l’extérieur. En revanche, son installation demande beaucoup de travaux de maçonnerie. La motorisation intégrée est une bonne alternative à ce type d’automatisme.

Enfin, il y a les roues motorisées qu’on fixe sur chaque battant du portail. La motorisation à roue est économique et s’adapte à tout type de terrain. De plus, elle fonctionne sur une tension de 12 ou 24 volts. Par contre, elle est moins esthétique.

Pour le portail coulissant, il n’y a que deux possibilités : la motorisation sur rail au sol pour les portails lourds et la motorisation autoportée pour les entrées où l’installation d’un rail n’est pas possible. Cette dernière est recommandée pour les vantaux légers comme le portail en alu.

Jocelyne

Revenir en haut de page